Terence WENNINK

About

Webmaster et Gérant de Caylus-informatique.fr.

Terence WENNINK

Digital – Aquarelle – Graphite

Terence WENNINK
Saint-Pierre-de-Livron
82160 Caylus.
06 60 09 04 98
Facebook: Wennink Terence

« L’espace d’un moment, j’ai cru voir quelque chose. Dans une tache floue du mur, ou les contours hasardeux d’une écorce. L’espace d’un instant j’ai été saisi par la fulgurance de cette image. Qui aussitôt se rétractait vers la surface d’où je l’ai vue naître.
Ne laissant qu’une silhouette mal dessinée – comme l’empreinte d’un pied sortant du bain. Ce jaillissement, a un temps rempli tout l’espace d’une sensation étrange. C’était une rêverie que mon activité efface – ne retrouvant l’exactitude de l’évocation dans
les contours des formes. Notre vie est remplie de ces petits sursauts ; de ces fausses alertes. Et le jaillissement retombe comme un rêve qui n’a pas pu naître… Mais parfois le jaillissement devient persistant pour ne pas dire réel. Comme le surgissement
du Phasme de Georges Didi-Huberman… Ce qui était dissimulé à nos yeux se révèle soudainement et nous prend. Secouant tout le décor de ce que la seconde d’avant nous prenions pour acquis. L’image artistique ou l’image en général n’échappe pas à cela. Cette
rêverie qui persiste fait intrusion dans notre réel et nous empoigne. Et fait de ce chaos qui nous entoure et nous remplit, un lieu de rencontre singulier. Dès lors, notre vécu se trouve augmenté de cette rencontre nouvelle. D’autant plus que son intimité
résiste un temps à notre analyse. Le but étant d’étirer un maximum ce temps. Puisque ce temps une fois fini, la chose sera nommée et rangée dans notre histoire personnelle. Et une fois nommée, elle perdra de cette fulgurance qui nous a tant appris. Car avant
cela elle était encore connectée à l’infini des possibles, et derrière cette forme on pouvait y percevoir une infinité d’autres. C’est ce que je recherche dans le surgissement – cet infini des possibles. Ainsi, je me serais oublié et retrouvé dans ce lointain
enracinement des formes. Mon esprit contemplant un monde à mes yeux neufs, un espace infini et ouvert, enfin dépouillé de ses barrières qui le rétractaient. »

Terence WENNINK
Terence WENNINK
Terence WENNINK
Terence WENNINK
Terence WENNINK
Terence WENNINK
previous arrow
next arrow
Slider

One comment:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

© 2014 Caylus-informatique.fr et © 2016 Caylus.info. Tous droits réservés.