BOUC – Sculpture métal et mobilier sculpté

About

Webmaster et Gérant de Caylus-informatique.fr.

BOUC – GASTALDI Sébastien
Sculpture métal et mobilier sculpté

« Quelques mots sur moi et mes créations…

S’il y a une démarche difficile à décrire, celle de la création en est une, processus qui, du début à la fin de sa conception, dans la douleur et l’euphorie oscille en permanence entre maîtrise et surprise.

Sans dessin au préalable, l’œuvre n’en a pas plus de dessein. L’artiste n’est que l’interprète ou le vecteur d’une idée, d’une pulsion, qu’il ne peut définir qu’en fin de course, mais qu’il se doit de sortir, d’accoucher, de pondre, de matérialiser, au risque de devenir insomniaque ou fou !

Partie intégrante de mon environnement depuis l’enfance (par mon père et mon grand-père), le travail du métal est pour moi synonyme d’odeur, de sons, de couleurs et de chaleur.

Depuis un apprentissage commencé en 1985, le fer n’a cessé de m’accompagner et de me surprendre, faisant à quelques rares occasions, place à d’autres matières.
Entre capacité et incapacité de l’un comme l’autre, dans un tango qui n’a rien d’argentin, la matière et moi donnons corps et âmes aux créations comme aux commandes. »

Une créativité reconnue et récompensée: Prix «Coup de cœur» du Salon des créateurs de Plaisance du Touch (2004), Prix «Atelier d’art de France» du Salon d’Art de Toulouse (2004), Prix «SEMA» de la Création Contemporaine pour de département du Tarn, Chambre des métiers d’art du Tarn (2006).

BOUC – Mobilier Sculpturé
1, chemin des Condamines – 82160 Caylus FRANCE
+33(0)6 77 53 94 02
http://belbet-on-the-ground.fr
bouc-mobilier@orange.fr
http://boucmobilier.canalblog.com

«Sans idée préalable d’un résultat final, pas même entrevu, je n’ai a priori aucun concept; amoureux de la ligne, l’œuvre une fois terminée m’anime tel un ventriloque, comme l’ivresse ferait discourir l’amant. Les Compagnons ont coutume de dire que l’outil est le prolongement de la main, ma création, elle, est le prolongement de mon âme.»

«Mon atelier est la continuité de ma chambre d’enfant»

«Le mobilier, c’est comme l’eau, ça n’a aucune forme immuable.»

«Faire s’asseoir les gens, les allonger, les inviter tant à l’introspection qu’à la contemplation, réduire leur vitesse à zéro jusqu’à suspendre le temps. Ne plus Faire pour être.»

2 comments:

  1. Un grand merci respectueux pour les différentes manières dont tu as usé, pour faire entrer le métal dans mon habitat, en les mariant judicieusement avec la pierre et le bois. Les ouvertures, la lampe, le loup (avec Colin, pour ce dernier). A y réfléchir un peu, le lourd métal, sombre et froid, est devenu lumière.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

© 2014 Caylus-informatique.fr et © 2016 Caylus.info. Tous droits réservés.